Mamanvogue : Grossesse et obésité, peut-on manger en paix?!

capture-decran-2016-09-26-a-17-15-41

 

Vous venez d’apprendre que vous êtes enceinte et durant votre consultation chez le médecin, ce dernier vous prévient : les rendez-vous seront fréquents car à cause de votre poids, il y a des risques pour vous et votre bébé.
Pas simple dans ces circonstances de vivre sereinement sa grossesse. Alors se mêlent les émotions…

L’inquiétude d’abord : la liste des complications égrainées par les personnels soignants, la peur d’être encore plus grosse après l’accouchement, la peur pour sa santé…

La culpabilité ensuite :ce corps qui me gène et m’empêche de vivre comme les autres, c’est de ma faute !

Et puis l’abattement : foutu pour foutu, autant se réconforter à coup de chocolat (oui, c’est souvent lui qui revient quand même…)

Allez hauts les cœurs mesdames !!! Un bébé c’est avant tout une joie ! Un futur bonheur à venir, un petit être en formation qui n’attend que de vivre !!! Alors ce ne sont pas 2 ou 3 recommandations et mises en garde qui vont vous empêcher de vivre ce moment pleinement !!! Et si vous regardiez tout cela d’un autre œil ?!
Après tout, si votre médecin vous met en garde, c’est que, même s’il n’a pas forcément mis les formes, il va bien vous suivre et c’est ça le plus important : votre santé et celle de votre bébé.

Et si vous profitiez de l’occasion pour prendre un nouveau départ ?

Faites une pause, déléguez votre problème à une diététicienne-nutritionniste et laissez-vous guider.
L’histoire de votre poids est très personnelle et vous n’avez pas ces kilos par hasard. Mais le surpoids n’est pas une fatalité. Les objectifs de prise de poids sont différents selon votre IMC d’avant grossesse (indice de masse corporel: poids(kg)/ taille(m)2 ). Lorsque ce dernier est au-dessus de 30, il est alors recommandé de ne pas prendre plus de 7 kg par exemple.

Mais attention, ne vous mettez surtout pas au régime, ce n’est pas le bon moment.
Les risques de carences pour vous ou pour votre bébé peuvent mettre en danger votre santé à tous les deux.
Prendre de bonnes habitudes, limiter la prise de poids, équilibrer son alimentation, continuer à pratiquer une activité physique régulière, là se trouve la clé d’une grossesse apaisée.

N’oubliez pas une dernière chose : la maternité c’est avant tout la douceur et l’amour d’un « mini-vous » qui vous aime déjà et qui ne vit que par vous. Prendre soin de lui c’est bien et c’est déjà sûrement ce que vous faites, mais prendre soin de vous, c’est aussi une manière de l’accueillir dans la joie et la sérénité.

www.mamanvogue.fr

plume3525